Une agence de la Caisse nationale d'épargne et de prévoyance (CNEP-Banque), dédiée exclusivement à la finance islamique, a été inaugurée mardi à Alger par le ministre des Finances, Aîmene Benabderrahmane.

Accompagné par le Gouverneur de la Banque d'Algérie, Rosthom Fadli et le P-dg de la Cnep-Banque, Rachid Metref, le ministre des Finances a inauguré cette agence, la première en Algérie à offrir "exclusivement" des produits conformes à la Charia.

L'agence est dotée d'un simulateur de financement, pour assurer la commercialisation des produits de la finance islamique développée par la CNEP-Banque. Trois (03) produits seront proposés dans une première étape :

les comptes chèque et comptes courants ainsi que le produit de financement "Ijara Tamlikia" dédié au financement immobilier.

Cette première étape, sera suivie par l'ouverture progressive de nouvelles agences de même nature à travers l'ensemble du pays à commencer par les wilayas de Boumerdes et de Sidi Bel Abbes.

La CNEP-Banque, qui ambitionne de doter toutes ses agences d'un guichet dédié à la finance islamique, compte depuis début novembre à ce jour (05) agences mixtes islamique/conventionnel) à Said Hamdine (Alger), Ain Temouchent, Boudjeriou (Constantine), Bouira et Biskra.

Selon M. Benabderrahmane, la finance islamique constitue une partie du programme de réforme du gouvernement.

"La finance islamique était un vieux pieux, c'est devenu une réalité.

Depuis le mois de mars et la promulgation du règlement de la Banque d'Algérie, nous avons très bien avancé avec le Haut Conseil Islamique (HCA) pour le développement des produits de la finance islamique", s'est-il réjoui.

Le ministre a fait savoir que depuis l'inauguration de la première agence proposant les produits de la finance islamique (la BNA à Alger-centre), "le rendement est bon et même au-delà des prévisions". Il a annoncé que les premières données et statistiques en la matière seront communiquées à la fin de l'année en cours.

Juste après cette inauguration, le ministre a effectué une visite au niveau de "l'espace mémoire" de la Cnep-Banque au niveau du siège de la direction générale de l'établissement financier à Cheraga. A cette occasion, M. Benabderrahmane a souligné l'intérêt de vulgariser l'activité financière et de former les citoyens afin de permettre le développement de l'utilisation des nouvelles technologies dans la finance.

Source : APS

Zoom sur les chiffres