Monsieur Brahim Djamel KASSALI, Ministre des Finances, a reçu en audience le 19 septembre 2022 au niveau du siège de son département ministériel, une délégation de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), conduite par Mme Heike HARMGART, Directrice Générale pour la région Sud et Est de la Méditerranée(SEMED) auprès de cette institution.

 

Le Mercredi 27 juillet 2022, Monsieur Brahim Djamel KASSALI, Ministre des Finances a reçu au niveau du siège de son département ministériel, Monsieur M. KONO Akira, Ambassadeur du Japon à Alger.

Lors de cette entrevue, il a été procédé à un tour d’horizon sur l’état de la coopération et des relations économiques et financières entre les deux pays, ainsi que les voies et moyens à même de les consolider.

Les deux parties se sont par ailleurs, félicitées des résultats obtenues récemment dans le cadre des négociations portant conclusion de l’accord de non double imposition, ainsi que de l’engagement des deux pays en vue de parachever, dans les meilleurs délais possibles, les procédures devant aboutir à la signature de cet accord.

Il a été convenu à cet égard, d’œuvrer conjointement au renforcement de l’arsenal juridique régissant la coopération économique bilatérale, notamment, dans le domaine de l’investissement par la conclusion d’un accord bilatéral sur la promotion et la protection réciproques des investissements.

Cette rencontre a constitué également une opportunité pour Monsieur le Ministre à l’effet de présenter à son interlocuteur une vue d’ensemble sur les réformes engagées par le Gouvernement algérien pour l’amélioration du climat des investissements en Algérie, notamment, à la faveur de l’adoption récente d’un nouveau code d’investissement.

L’Ambassadeur japonais a fait part d’un grand intérêt exprimé par nombre d’entreprises japonaises pour le marché algérien et ses potentialités. Il a souligné à cet égard, l’importance accordée par ses potentiels investisseurs au développement du cadre juridique bilatéral.

Monsieur le Ministre des Finances a souligné les opportunités que recèle le marché algérien et les possibilités de nouer des partenariats gagnant-gagnant entre les opérateurs économiques des deux pays.

L’Ambassadeur japonais a fait également part à l’occasion de cette entrevue, de la disponibilité de son pays à engager éventuellement une coopération financière pour accompagner les projets d’investissement en Algérie.

Zoom sur les chiffres

Taux de Change moyen

Taux de croissance du PIB