Les membres de l’Assemblée Populaire nationale (APN) ont adopté, mardi, à la majorité le Projet de loi de finances pour l'exercice 2021 (PLF 2021), lors d’une plénière présidée par Slimane Chenine, président de l’assemblée, et à laquelle a pris part le ministre des Finances, Aîmen Benabderrahmane ainsi que des membres du staff gouvernemental.

En dépit de la conjoncture difficile et inédite que traverse le pays suite à la chute des prix du pétrole et la crise sanitaire actuelle, le gouvernement vise, à travers les dispositions de ce texte, à "préserver, autant que possible, le pouvoir d’achat du citoyen, protéger la catégorie vulnérable et créer une dynamique d’investissement à même de hisser le niveau de la production et de renforcer les démarches de diversification de l’économie", a indiqué M. Benabderrahmane au terme du vote de la loi.

Zoom sur les chiffres