Le Ministre des Finances, M. Laaziz Faid, accompagné du Ministre du Commerce et de la Promotion des Exportations, M. Tayeb Zitouni, ont présidé conjointement, aujourd'hui, mardi 07 novembre 2023, un atelier consacré aux procédures bancaires, douanières et fiscales liées à l'exportation. Cet atelié a été organisé par le Ministère du Commerce au siège de la Société Algérienne des Foires et des Expositions (SAFEX).

Cette rencontre a été consacrée à la présentation des préoccupations des exportateurs, avec la participation des cadres du secteur du Commerce et de la Promotion des exportations, des organismes sous tutelle, des cadres du ministère des Finances, la Douane, le Domaine Natioanl et les impôts ainsi que la Banque d'Algérie. Ont pris part aussi à cette rencontre, des représentants de l'Association professionnelle des banques et des établissements financiers (ABEF), des représentants des banques, des représentants de CAGEX, ainsi que les présidents des associations professionnelles et des représentants des filières professionnelles et des établissements exportatrices dans différents secteurs.

Dans son allocution prononcée à cette occasion le ministre des Finances a mis en exergue l'importance des mesures de facilitation mises en place par le secteur des Finances dans les domaines, douanier et fiscal pour soutenir et garantir la fluidité de l'opération d'exportation. Il a cité, en particulier, la déclaration douanière simplifiée et l'exportation à travers le carnet douanier d'admission temporaire, un document de transit douanier international, en vertu duquel le paiement des taxes et droits de douane exigibles est suspendu.

Il dispense également de la caution lors de la procédure d'admission. Monsieur le Ministre a souligné, dans ce sens, le rôle du couloir vert au niveau des points frontaliers, destiné à faciliter l'exportation des produits agricoles et des produits périssables, en allégeant les mesures de contrôle douanier, affirmant que le traitement des produits exportés se fait en 48 heures.

Monsieur le Ministre a affirmé, en outre, que l'opération globale de numérisation des procédures et transactions dans le secteur des Finances constituera un appui fort en termes de simplification des procédures appliquées dans les opérations d'exportation. Le ministre a souligné, dans ce sens, l'importance d'investir dans la diversification des exportations pour renforcer la solidité et la stabilité de l'économie nationale, en œuvrant à améliorer le climat des investissements pour faire de l'Algérie un incubateur des investissements étrangers directs et productifs, au sujet duquel le président de la République a donné plusieurs instructions et orientations à maintes occasions.

M. Faid a préconisé une rationalisation et une bonne maîtrise des importations, outre l'augmentation et la diversification de la production locale, citant les mesures prises par les pouvoirs publics pour augmenter la productivité et améliorer la qualité des produits locaux en vue de booster l'exportation.

A cette occasion, le ministre a souligné que la signature, la semaine prochaine, de la nouvelle loi relative au foncier économique marquera son entrée en vigueur, arguant qu'il s'agit d'un texte consacrant plusieurs réformes visant à améliorer le climat des investissements.

Le ministre a relevé l'importance de la mesure relative à la suppression de la taxe sur l'activité professionnelle (TAP) dans le cadre du projet de loi de finances pour l'exercice 2024, invitant les exportateurs à adhérer et à contribuer au travail du Conseil national de la fiscalité, étant un espace de consultation visant à réformer le système fiscal national et tout ce qui concerne les procédures fiscales afférentes à l'exportation. Il a ajouté que le mécanisme de soutien aux exportations hors hydrocarbures se renforcera davantage à travers l'augmentation du capital de la Compagnie Algérienne d’Assurance et de Garantie des Exportations (CAGEX) de 3 à 10 milliards DZ.

Pour sa part, le président du Conseil du renouveau économique algérien (CREA), M. Kamel Moula, a plaidé en faveur de la facilitation des procédures bancaires relatives à l'exportation, notamment celles relatives au rapatriement des recettes financières d'exportation hors hydrocarbures, saluant dans le même cadre l'ouverture des banques algériennes à l'étranger.

Zoom sur les chiffres

Taux d'inflation

Solde global du Trésor (hors FRR)

Taux de croissance du PIB