Définitions

Le blanchiment d'argent

Est considéré comme blanchiment de capitaux :

a) la conversion ou le transfert de capitaux dont l’auteur sait qu’ils sont le produit direct ou indirect d’une infraction, dans le but de dissimuler ou de déguiser l’origine illicite desdits biens ou d’aider toute personne impliquée dans l’infraction principale, à la suite de laquelle ces biens sont récupérés, à échapper aux conséquences juridiques de ses actes ;

b) la dissimulation ou le déguisement de la nature véritable, de l’origine, de l’emplacement, de la disposition, du mouvement ou de la propriété des capitaux ou des droits y afférents dont l’auteur sait qu’ils sont le produit d’une infraction ;

c) l’acquisition, la détention ou l’utilisation de capitaux par une personne qui sait, lors de leur réception, que lesdits biens constituent le produit d’une infraction ;

d) la participation à l'une des infractions établies conformément au présent article ou à toute autre association, conspiration, tentative ou complicité par fourniture d'une assistance, d'une aide ou de conseils en vue de sa commission.

 

Le financement du terrorisme

Commet l’infraction de financement du terrorisme et est puni des peines prévues à l’article 87 bis 4 du code pénal, quiconque, par quelque moyen que ce soit, directement ou indirectement, de manière licite ou illicite, fournit, réunit ou gère, délibérément, des fonds dans l’intention de les utiliser personnellement, en tout ou en partie, en vue de commettre ou tenter de commettre des infractions qualifiées d’actes terroristes, ou en sachant qu’ils seront utilisés :

1- par un terroriste ou une organisation terroriste en vue de commettre ou tenter de commettre des infractions qualifiées d’actes terroristes ;

2- par ou dans l’intérêt d’un terroriste ou une organisation terroriste. L’infraction est établie indépendamment de l’existence d’un lien entre le financement et un acte terroriste précis. L’infraction est commise, que l’acte terroriste se produise ou non, ou que les fonds aient été ou non utilisés pour commettre cet acte.

« Le financement du terrorisme est un acte terroriste ». 

 

 

 


Comment lutter contre la criminalité 
La déclaration de soupçon
Les recommandations
Les différentes conventions et accords internationaux signés par la CTRF

Zoom sur les chiffres