M. Aïmene BENABDERRAHMANE, Premier Ministre, Ministre des Finances, a participé, ce jour, Mardi 16 novembre 2021, aux travaux du 6ème Forum Annuel des Finances Publiques dans les pays arabes, organisé conjointement par le Fonds Monétaire Arabe (FMA) et le Fonds Monétaire International (FMI) en mode virtuel pour examiner, au titre de cette nouvelle édition, la thématique liée aux « Mesures de la reprise économique post- COVID-19 ».

Au cours de ce Forum, trois sessions ont été programmées portant sur les volets suivants :

1) Développements macroéconomiques ;

2) Gouvernance, transparence et rôle de la digitalisation dans les finances publiques

 3) L’investissement public pour la relance.

La session d’ouverture des travaux de cette rencontre a été assurée par le Directeur Général du FMA, M. Abdulrahman AL HAMIDY et son homologue du FMI, Mme Kristalina GEORGIEVA. Pour sa part, M.BENABDERRAHMANE a assuré la Présidence des travaux de la 3ème session de ce Forum qui a porté sur le « Rôle des investissements publics dans la reprise économique post-COVID-19».

Cette session qui s’est focalisée spécifiquement sur l'investissement public en tant que moteur de reprise économique plus verte, plus inclusive et numérique, a connu l’intervention des responsables de la Banque Asiatique de l’Investissement dans les Infrastructures (BAII) et du Fonds Monétaire International (FMI), ainsi que celle des Ministres des Finances des pays arabes pour un partage d’expérience (Egypte, Koweït, …).

A cette occasion, Monsieur le Premier Ministre et Ministre des Finances a tenu à partager l’expérience de l’Algérie dans le domaine du financement des grands projets d’infrastructure, notamment à travers des Partenariats Publics-Privés (PPP), en tant qu’outil visant à promouvoir un développement économique plus durable.

Il a, dans ce cadre, souligné que l’Algérie, en quête d’efficience et d’efficacité de ses politiques liées à la gestion des finances publiques, s’apprête à mettre en place un nouveau cadre pour les PPP, repensé sous l’angle de la bonne gouvernance, de la transparence et du partage des risques et des gains entre le secteur public et le secteur privé.

Pour rappel, ce Forum constitue une occasion pour les Ministres des Finances, les Gouverneurs et les Hauts Fonctionnaires des pays arabes pour discuter des défis auxquels les décideurs politiques de la région sont confrontés et d'échanger leurs expériences sur les principales questions liées aux finances publiques et leur impact sur le développement économique et social dans la région arabe.

Zoom sur les chiffres