Monsieur Aïmene BENABDERRAHMANE, Premier Ministre et Ministre des Finances, s’est entretenu le 03 octobre 2021, par visio-conférence, avec une équipe du Fond Monétaire International (FMI), conduite par Mme Geneviève VERDIER, Chef de Division au niveau du département Moyen-Orient et Asie Centrale du Fond, dans le cadre de la mission statutaire effectuée virtuellement en Algérie du 14 septembre au 03 octobre 2021, au titre de l’Article IV des Statuts du FMI.

L’objectif de cette audience était d’échanger sur les conclusions de la mission du FMI, notamment par rapport aux politiques mises en œuvre sur les plans monétaire, budgétaire et financier, ainsi que sur les défis rencontrés sur le plan macroéconomique. Dans ce cadre, les responsables du FMI ont salué les mesures prises par les autorités algériennes en vue d’atténuer les retombées de la pandémie de COVID-19, notamment en matière de renforcement de la campagne de vaccination.

Par ailleurs, la mission du FMI s’est félicitée des efforts déployés par le gouvernement algérien dans le domaine de l’amélioration du climat des affaires, notamment par rapport à la réduction des restrictions à l’Investissement Direct Etranger, ce qui constitue un facteur contribuant à la diversification de l'économie.

Les discussions ont, par ailleurs, porté sur les politiques économiques à mettre en place en vue de faire face aux déséquilibres macroéconomiques induits par la pandémie de COVID-19 et la baisse des prix des hydrocarbures.

Les deux parties ont notamment échangé sur les instruments à envisager pour contenir le déficit budgétaire, stimuler la croissance et renforcer la position extérieure de l’Algérie.

Pour sa part, M. BENABDERRAHMANE a indiqué que l’économie algérienne, après avoir renoué avec la croissance en 2021, est en train de se diriger vers un nouveau modèle de croissance, qui place l’investissement au cœur de la dynamique de création de richesse et d’emplois.

Cela, a-t-il ajouté, est appuyé par d’ambitieux chantiers de réformes structurelles qui auront un impact certain sur le rééquilibrage des indicateurs macroéconomiques et qui sont de nature à mettre notre économie sur un sentier de croissance résilient et durable.

Monsieur le Premier Ministre, Ministre des Finances a également saisi cette occasion pour faire part à la mission du FMI, de certaines mesures prises dans le cadre de la prochaine loi des finances adoptée ce jour en Conseil des Ministre.

Enfin, l’équipe du FMI a réitéré sa volonté à poursuivre, à travers l’assistance technique, l’accompagnement de notre pays dans ses efforts de réformes dans les différents domaines de politiques économiques.

Zoom sur les chiffres