Le ministre des Finances Aîmen benabderrahmane à effectué Dimanche 28 Mars 2021, une visite d’inspection et de travail,à Adrar, dans le cadre de la mise en œuvre des directives des hautes autorités du pays , accompagné de Monsieur le Ministre des ressources en eau et de la Ministre l'environnement, Mustapha Kamel Mihoubi et Dalila Boudjemaa respectivement, pour accompagner les différents projets de développement.

Le ministre des Finances, Aîmen Benabderrahmane, a mis l'accent, sur l'accompagnement des projets dans les secteurs des ressources en eau et de l'environnement, à travers la mobilisation de financements suffisants pour leur concrétisation dans les différentes zones d'habitation.

Lors de sa visite de travail dans la wilaya,le ministre a rassuré ,aux habitants de la région que leurs besoins étaient pris en considération en ce qui concerne l'amélioration de l'approvisionnement en eau potable et l'augmentation du taux de raccordement aux réseaux d'assainissement des eaux usées.

Le système d'irrigation traditionnel, connus sous l'appellation des "Foggaras'', en tant que patrimoine hydraulique, revêt une attention particulière et sera davantage pris en charge à l'avenir, à la faveur de la décision du secteur des finances de lui consacrer, dès l'année prochaine, des financements pour leur réhabilitation, leur restauration et leur entretien, a ajouté M. Benbderrahmane.

Le ministre des Finances s'est félicité, par ailleurs, de la rationalité relevée dans les dépenses locales, à travers le respect des enveloppes allouées et des délais de réalisation de projets publics dans les secteurs des Ressources en eau, ce qui, a-t-il dit, rassure sur la maitrise de la dépense publique et des études techniques de certains projets complexes, appelant les différents secteurs à suivre cette voie.

Inaugurant le siège du Trésor public à Adrar, il a appelé à adhérer à la démarche dans le sens de la transition énergétique, à travers l'élaboration d'études types sur l'exploitation des énergies renouvelables au sein des structures du secteur, en vue de parvenir à des résultats positifs en matière de rationalisation de la consommation de l'énergie.

Zoom sur les chiffres