Le ministre des Finances, Aîmen Benabderrahmane, a indiqué lundi à Tlemcen que près de 190 guichets de finances islamiques ont été installés dans les banques publiques au niveau national.

     Le ministre a souligné, lors de l'inauguration de deux nouveaux espaces au niveau de l'agence du Crédit populaire algérien (CPA) de Tlemcen, l'un réservé à la finance islamique et l'autre aux petites et moyennes entreprises (PME), en compagnie du Directeur général des Douanes, Noureddine Khaldi, que la finance islamique, depuis son adoption en mars 2020, a fait de grands pas ayant permis aux banques publiques en particulier et aux banques privées de manière générale, d'adopter ce nouveau système.

     La généralisation de la finance islamique au niveau des banques publiques avoisine les 190 guichets et des centaines de comptes sont gérés par ce système avec ses divers produits, a-t-il fait savoir, relevant que la loi ne permet pas d'exploiter plus de sept produits principaux.

     D'autres produits seront agréés, à l'avenir, afin d'accompagner les exigences des citoyens et des opérateurs, a ajouté M. Benabderrahmane. Concernant le guichet réservé aux PME, le ministre a indiqué qu'il est destiné à une catégorie spécifique d'investisseurs et accompagne, à l'aide d'une ingénierie financière, les besoins de ces entreprises pour leur permettre de se développer, insistant sur le fait que "la banque doit être un accompagnateur et non pas seulement un financier, en orientant l'opérateur vers l'activité qui doit réaliser des bénéfices à court, moyen et long termes".

     "L'objectif derrière la mise en place de ces mécanismes de financement est de permettre à l'économie nationale de sortir de la philosophie de l'économie de rente et aller vers l'économie aux ressources multiples", a-t-il encore souligné, affirmant que "ceci ne sera réalisé que par l'adhésion des opérateurs économiques à la politique de production et d'investissement productif".

     M.Benabderrahmane a indiqué que toutes les banques réparties à travers les wilayas du pays proposeront des produits suivant les spécificités des régions, dans le but de promouvoir le produit national et de réaliser la sécurité alimentaire.

    D'autre part, le ministre a inauguré, en compagnie du DG des Douanes, lors de la première journée de sa visite à Tlemcen, le nouveau siège de l'inspection des douanes et la cité d'habitation des douanes au quartier de "Boudjelida" dans la commune de Tlemcen.

    Une réunion avec les opérateurs économiques, les chambres de commerce et d'agriculture des wilayas de Tlemcen, Saïda et Sidi Bel-Abbes est au programme de la visite.

Zoom sur les chiffres