site web Ministère des Fiances > Actualités

46ème session de l’AFROSAI à Alger : améliorer le controle des finances en Afrique


La réunion du comité directeur de l’AFROSAI, ouverte mercredi à Alger, est axée autour de l’amélioration de la qualité du contrôle des finances publiques en Afrique, a indiqué mercredi le président de la Cour des comptes, M. Abdelkader Benmarouf.

La rencontre prévue sur deux jours de l’organe directeur de l’Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle des finances publiques va essentiellement examiner les objectifs à atteindre en termes de qualité de contrôle des deniers publics en Afrique, a expliqué à l’APS M. Benmarouf.

D’ailleurs, la 46ème réunion du comité directeur de l’AFROSAI a fait participer à cet effet la commission technique de l’organisation, chargée de développer les outils et les normes de contrôle au niveau des cours des comptes africaines, a-t-il ajouté.

La commission élabore des programmes pour faire bénéficier ces institutions, de moyens nécessaires à leur fonctionnement, a-t-il précisé. La commission présentera à cet effet son rapport d’activité au comité directeur.

Selon lui, plusieurs cours des comptes africaines sont "en situation difficile", dépourvues de moyens financiers, matériels et humains qui leur permettent d’accomplir leurs missions. Certains pays du continent ne disposent même pas d’institutions de contrôle de finances publiques, relève ce responsable.

Une deuxième commission chargée de l’amélioration des capacités institutionnelles des cours des comptes africaines participe également à cette réunion. Elle est chargée selon M. Benmarouf de promouvoir le contrôle des finances publiques au sein des membres de l’AFROSAI et de développer les statuts institutionnels des cours des comptes dans les pays qui en sont dépourvus.

La réunion d’Alger devrait débattre également du règlement intérieur de l’AFROSAI, qui définit les procédures des travaux des réunions de l’assemblée générale, du comité directeur et des commissions de l’organisation.

Rappelant le rôle de l’Algérie dans l’élaboration du plan stratégique de l’AFROSAI, M. Benmarouf a indiqué qu’elle "était la cheville ouvrière" de ce programme qui définit les objectifs du continent africain en termes d’amélioration de la qualité du contrôle et l’échange des expériences entre les membres de l’organisation.

Les travaux du comité se tiennent à huit clos, en présence du président de l’AFROSAI, le gabonais Gilbert Ngoulakia, et du représentant du président de l’organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INTOSAI).

Les décisions prises par le Comité directeur lors de cette session seront soumises pour adoption définitive à la prochaine Assemblée générale de l’AFROSAI

Fondée en 1976, l’AFROSAI, membre de l’INTOSAI, regroupe 50 institutions supérieures de contrôle des finances publiques d’Afrique . Son comité directeur regroupe quant à lui 11 pays membres.

Depuis 2008, l’organisation dont le siège est en Libye s’est engagée dans une dynamique de modernisation, de bonne gouvernance et de diversification de ses activités.





Plan du site | Contactez-nous | FAQ
© 2011 Ministère des finances - Tous droits réservés