site web Ministère des Fiances > A la Une

M. Raouya procéde à l'ouverture de la 8ème conférence des Cadres et Inspecteurs de l'IGF

L’Inspection Générale des Finances, a organisé sa 8ème conférence des cadres et inspecteurs, au siège du Ministère des Finances, le mercredi 13 décembre 2017.

Cette rencontre, ouverte par Monsieur Abderrahmane RAOUYA, Ministre des Finances, en présence de l’ensemble des hauts responsables du Ministère des

Finances et des responsables d’institutions et administrations nationales, a été  consacrée à la présentation au bilan des activités de l’IGF ainsi qu’à son programme de modernisation.

Le programme de cette journée a porté sur des présentations en plénière concernant principalement :

-       Le plan d’action de l’IGF, son bilan des activités opérationnelles 2017 et son projet de programme triennal 2018-2020 ;

-       Les principales activités du jumelage institutionnel lancé fin 2016 ;

-       Son système d’information ;

-       L’état de ses ressources humaines ;

-       Le projet de plan stratégique de l’IGF 2018-2022 ;

Des travaux en ateliers ont étéégalement prévus, en vue d’échange, de débat et de recommandations, portant surles activités des comités de réflexions mis en place et relatifs :

-      au cadre juridique de l’IGF ;

-      au manuel de procédures de l’Inspecteur ;

-      à l’adaptation aux normes internationales de contrôle ;

-      à la Charte d’éthique et de déontologie.

Dans son allocution d’ouverture, Monsieur le Ministre des Finances, tout en soulignant  l’importance qu’occupe l’IGF dans la sphère de la gestion publique et de son rôle dans la préservation des deniers publics a exprimé sa satisfaction quant à la tenue de cette rencontre qui constitue une opportunité pour la consolidation de l’esprit de groupe et le sentiment d’appartenance,  principes fondamentaux pour une institution de contrôle.

Il a également mis l’accent sur les actions de réformes initiées par l’IGF, notamment, celles  visant le passage vers un contrôle de performance qui induit un système d’information efficace, une programmation pluriannuelle basée sur les risques, la normalisation des procédures et méthodes de contrôle adossées aux standards internationaux qui  doivent s’inscrire dans une approche cohérente et globale.

La finalité de toutes ces actions, est de mieux répondre à l’impératif de rationalisation des dépenses budgétaires et du renforcement des équilibres internes et externes du pays.

Il a précisé également, que toutes les mesures engagées aussi pertinentes soient-elles, ne peuvent avoir un prolongement concret sur le terrain et se traduire par une amélioration qualitative des travaux de l’IGF sans la valorisation de sa ressource humaine qui doit continuer à s’acquitter de ses obligations, non seulement avec dévouement, professionnalisme etintégrité, mais aussi en toute indépendance etneutralité.

Le Ministre des Finances a conclu en exhortant les cadres et inspecteurs de l’IGF à œuvrer pour l’adoption d’attitudes de nature à ériger en principe de base le devoir d’alerte et de conseil et en faisant des rapports de l’IGF des outils d’aide à la décision, d’amélioration de la gestion et de mise en œuvre des principes de bonne gouvernance.

 

Le Chef de l’IGF, pour sa part, tout en présentant de façon sommaire le programme de la rencontre qui s’articule autour des actions de modernisation et de réformes engagées par l’Institution, a donné des recommandations à l’ensemble des cadres et inspecteurs sur l’exigence d’une mobilisation de tous à un projet commun qui a pour finalité de hisser l’IGF au rang des institutions de contrôle, d’audit et d’évaluation à même de veiller à l’amélioration de la qualité de la gestion  des finances publiques.





Plan du site | Contactez-nous | FAQ
© 2011 Ministère des finances - Tous droits réservés