ACCUEIL > Discours et Interviews

Discours de Monsieur le Ministre des Finances à l'occasion du séminaire dédié à à la politique poursuivie par l’Etat en matière de lutte contre le cancer.

Mesdames et Messieurs;

Je tiens avant tout à saluer l’organisation, par l’Inspection Générale des Finances, de ce séminaire, dédié aujourd’hui à la politique poursuivie par l’Etat en matière de lutte contre le cancer.

 

Vous en êtes au 3éme  sur différents thèmes. Le prochain sera d’ailleurs consacré à l’évaluation des dispositions d’aide à la création d’emploi.

Cette initiative, constitue à l’évidence, une étape importante dans le processus d’émergence d’une véritable tradition que l’IGF aura certainement à cœur de poursuivre et de consolider.

La lutte contre cette maladie constitue un défi majeur que les pouvoirs publics ont décidé de relever avec la plus grande détermination.

C’est pourquoi la prise en charge des malades atteints par le cancer a amené l’Etat à consentir des moyens financiers considérables.

A ce titre, il est utile de signaler que les dépenses publiques en direction de la santé représentent 2,3% du P.I.B.

Mais au-delà de la mobilisation des ressources financières que requiert la lutte contre une telle maladie, l’accent doit être mis également sur la formation de la ressource humaine, la promotion de la prévention, ainsi que sur le développement de la recherche dans le but de mieux connaitre cette dernière et de la combattre de manière plus efficiente.

Il convient également de souligner la nécessité d’une prise en charge équitable des malades à travers une régionalisation optimale des soins. La réalisation en cours, de centres de lutte anti cancer et leur équipement, notamment en matière de radiothérapie, répondra aux besoins urgents déjà exprimés et mettra un terme aux déficits et aux dysfonctionnements enregistrés.

Cet objectif passe à l’évidence par une démarche arrêtée, mise en œuvre et évaluée périodiquement dans le cadre d’un plan national anti cancer auquel l’IGF, eu égard à sa mission de conseil, apporte sa contribution.

En effet, l’évaluation de la mise en œuvre des politiques publiques à laquelle procède l’Inspection Générale des Finances s’inscrit aujourd’hui en droite ligne de ses missions de conseils et d’aide à la décision favorisant ainsi l’amélioration de la qualité de la gouvernance publique.

Dans cette perspective, les séminaires que l’IGF organise s’inscrivent dans une  démarche de partage des connaissances, d’échange de bonnes pratiques, de capitalisation des expériences acquises et d’instauration de débats contradictoires et féconds autour des questions d’importance nationale.

Au-delà de l’amélioration de la gestion des finances publiques qu’elles visent, ces rencontres permettent surtout de créer un espace d’échanges qui suscitera, j’en suis sûr, un débat riche.

Tout en exhortant l’Inspection Générale des Finances à persévérer dans cette voie je vous souhaite une pleine réussite dans vos travaux, dont les conclusions seront, j’en suis convaincu, prises en considération, compte tenu de la qualité et de la diversité des participants. 





Plan du site | Contactez-nous | FAQ
© 2011 Ministère des finances - Tous droits réservés